Sri Lanka : l&#39ONU condamne l&#39escalade de la violence

27 mars 2007

Le Secrétaire général de l&#39ONU Ban Ki-moon s&#39est déclaré aujourd&#39hui troublé par la grave escalade des violations du cessez-le-feu au Sri Lanka, y compris une attaque aérienne menée par les Tigres de libération de l&#39Eelam tamoul (LTTE).

Selon les informations parues dans la presse, un attentat suicide mené par un membre des Tigres tamoul contre une base de l'armée sri lankaise dans l'est du pays a causé aujourd'hui la mort d'au moins trois soldats et quatre civils, et fait une dizaine de blessés.

Le Secrétaire général a déclaré aujourd'hui qu'il « regrettait profondément que les attaques aériennes, les combats terrestres et les attaques suicides soient désormais quotidiens, infligeant aux civils de graves souffrances et des déplacements en nombre ».

Ban Ki-moon a appelé les parties au conflit à briser ce cercle vicieux d'attaques et de représailles, qui cause toujours plus d'effusions de sang et fait davantage de victimes.

Il a aussi lancé un appel à retourner le plus vite possible à la table de négociations, sans conditions préalables.

Le conflit qui oppose le gouvernement sri-lankais et les rebelles indépendantistes tamouls dure depuis plus de 30 ans et a fait plus de 67.000 morts.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.