Liban : le Conseil de sécurité proroge le mandat de la Commission d&#39enquête dans l&#39affaire Hariri

27 mars 2007

Le Conseil de sécurité a voté aujourd&#39hui à l&#39unanimité une résolution prorogeant jusqu&#39au 15 juin 2008 le mandat de la Commission d&#39enquête internationale indépendante chargée, notamment, de faire la lumière sur l&#39assassinat de l&#39ancien Premier ministre libanais Rafik Hariri et de 22 autres personnes.

Le Conseil condamne « à nouveau dans les termes les plus vigoureux l'attentat terroriste à l'explosif du 14 février 2005, ainsi que tous les autres attentats terroristes perpétrés au Liban depuis octobre 2004 » et réaffirme que toutes les personnes impliquées dans ces attentats doivent répondre de leurs crimes.

La résolution relève que la Commission estimait dans son dernier rapport « qu'en dépit des progrès non négligeables qu'elle a faits, il est peu probable qu'elle parviendra à achever ses travaux avant l'expiration de son mandat actuel ».

La Commission devra continuer de rendre compte de l'évolution de l'enquête tous les quatre mois, ou « toutes les fois qu'elle le jugera nécessaire ».

Le chef de la Commission d'enquête, Serge Brammertz, avait présenté les conclusions de son rapport lors d'une réunion du Conseil, estimant que les motivations politiques apparaissaient au centre de l'assassinat de Rafik Hariri (dépêche du 21.03.07).

Le rapport, le septième depuis le début de l'enquête, faisait état de nouveaux éléments de fait sur les circonstances de l'attentat mais continuait de rester discret sur ses pistes par souci de protection de l'enquête (dépêche du 20.03.07).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.