Épidémie de méningite au Burkina Faso, huit autres pays de l&#39ouest africain touchés

23 mars 2007

Une épidémie de méningite sévit au Burkina Faso alors que huit autres pays d&#39Afrique de l&#39ouest sont touchés à divers degrés par cette maladie très contagieuse, signale aujourd&#39hui le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) qui rapporte 8 557 cas dont 798 décès dans la région depuis le début de l&#39année.

« La fluidité des frontières et les migrations saisonnières traditionnelles qui caractérisent le Sahel à partir de mai-juin pourraient rapidement propager la maladie dans les semaines à venir » a prévenu Hervé Ludovic de Lys, chef du Bureau régional de la Coordination des Affaires Humanitaires pour l'Afrique de l'ouest (BCAH) dans un communiqué publié depuis Dakar aujourd'hui.

« En dépit des efforts fournis par les gouvernements, la chronicité de ces épidémies devrait nous inciter à réfléchir sur l'efficacité réelle des moyens de sensibilisation, prévention et réponse mis en ?uvre depuis plusieurs décennies», a-t-il ajouté.

En tout, neuf pays sont touchés, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, le Niger, le Bénin, le Mali, le Ghana, le Nigeria, le Tchad et le Togo.

Le Burkina Faso est, de loin, le pays d'Afrique de l'ouest où l'épidémie est la plus répandue avec 7 333 cas dont 583 décès recensés entre le 1er janvier et le 11 mars 2007, soit un taux de létalité de 8%. Sur les 55 districts du pays, 22 sont considérés en état d'épidémie dont trois dans la capitale Ouagadougou.

Pour faire face à l'épidémie, le gouvernement, avec l'appui de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a lancé un appel de fonds de plus de trois millions de dollars américains. A ce jour, le gouvernement burkinabé a débloqué 757 000 dollars, le Canada a offert des vaccins pour l'équivalent de 188 000 dollars, l'Unicef a participé pour 200 000 dollars.

De son côté, la Fédération Internationale de la Croix Rouge (FICR) a alloué 57 393 USD à la croix rouge locale pour assister le gouvernement burkinabé dans la campagne de vaccination et de mobilisation sociale. Médecins Sans Frontières (MSF) et Plan Burkina apportent un appui technique et financier au Ministère de la santé.

En Côte d'Ivoire, le Fonds central d'intervention d'urgence (CERF) a alloué 1 700 000 dollars afin de répondre à l'épidémie de méningite dans le nord du pays.

Au Niger, la surveillance épidémiologique est renforcée, les cas identifiés de méningite sont pris en charge, des médicaments ont été prépositionnés dans les différentes régions et 120 agents de santé sont en train d'être formés dans les régions de Zinder, Maradi, Tahoua et Dosso.

L'OMS, qui avait souligné l'existence de poches de méningites dans de nombreux pays africains la semaine dernière (dépêche du 16.03.2007) définit cette maladie comme hautement contagieuse. Elle se propage à grande vitesse si rien n'est fait pour l'endiguer.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.