Corée du Nord : l&#39UNICEF et l&#39OMS interviennent face à une épidémie de rougeole

14 mars 2007

Face à une importante flambée de rougeole en République populaire démocratique de Corée (Corée du Nord), le Fonds des Nations Unies pour l&#39enfance (UNICEF) et l&#39Organisation mondiale de la santé (OMS) lancent une campagne nationale de vaccination dont l&#39objectif, dans sa première phase, est d&#39atteindre six millions d&#39enfants âgés de 6 mois à 15 ans.

Face à une importante flambée de rougeole en République populaire démocratique de Corée (Corée du Nord), le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) lancent une campagne nationale de vaccination dont l'objectif, dans sa première phase, est d'atteindre six millions d'enfants âgés de 6 mois à 15 ans.

« La rougeole est hautement contagieuse, mais totalement évitable », affirme Gopalan Balagopal, Représentant de l'UNICEF en Corée du Nord dans un communiqué publié aujourd'hui à Pyongyang, Bangkok, Genève et New York.

« Pour que la campagne soit réussie, nous devons veiller à vacciner chaque enfant qui court le risque de la contracter», a-t-il souligné, indiquant que la première phase de cette campagne se déroulerait entre le 14 et le 16 mars.

Il a fait remarquer que la concentration des cas parmi les adolescents et les jeunes adultes porte à croire qu'il s'agissait d'individus n'ayant pas bénéficié d'une vaccination de routine pendant la crise humanitaire des années 1990.

Depuis l'apparition des premiers cas en novembre de l'an dernier, 3.500 personnes ont contracté la maladie dans 30 des 204 districts coréens; deux adultes et deux nourrissons sont décédés. Les dernières données indiquent que 40% des cas sont recensés parmi les jeunes de 11 à 19 ans et 9% chez les enfants de moins de cinq ans, d'après l'UNICEF et l'OMS.

Une équipe technique commune comprenant quatre experts des deux institutions se trouve en Corée du Nord à l'heure actuelle pour aider à la planification et à la mise en oeuvre de la campagne.

Lorsque les premiers cas se sont déclarés, on a cru que c'était la rubéole car aucun cas de rougeole n'avait été recensé en Corée du Nord depuis 1992, et rares sont les agents de santé du pays qui savent en reconnaître les symptômes. C'est pourquoi la rougeole n'a pu être identifiée qu'après confirmation des laboratoires.

Après que le ministère de la Santé publique nord-coréen eut déclaré qu'il s'agissait d'une épidémie nationale le 16 février, des représentants de ce ministère, de la Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, de l'UNICEF et de l'OMS se sont réunis à Pyongyang pour planifier la réponse.

L'UNICEF, qui a acheté 6,3 millions de vaccins, se charge de financer la première phase de la campagne. La deuxième phase, qui doit commencer le 10 avril, sera financée conjointement par l'UNICEF, l'OMS et d'autres donateurs et tentera de toucher 10,2 millions d'individus âgés de 16 à 45 ans.

La Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge fournit pour 200.000 dollars de vitamine A, qui sera distribuée pendant la campagne de vaccination pour renforcer la résistance des enfants à la maladie et améliorer leurs chances de survivre, de grandir et de se développer.

Au total, plus de 16 des 22 millions d'habitants du pays seront vaccinés, pour un coût d'environ 6,3 millions de dollars. C'est le gouvernement qui se chargera de tous les frais de fonctionnement, estimés à 2,5 millions de dollars.

La rougeole, qui se propage par les airs, est l'une des maladies les plus contagieuses.

Suite à des campagnes de vaccination accélérées en Afrique et en Asie, les décès qui lui sont dus dans le monde sont passés d'environ 873.000 en 1999 à environ 345.000 en 2005, soit une réduction de 60% à l'échelle planétaire. En dépit de ces progrès, la rougeole reste l'une des principales causes de décès évitables par vaccin chez les enfants.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.