Le Secrétaire général indigné par les attentats visant des pèlerins chiites en Iraq

6 mars 2007

Le Secrétaire général de l&#39ONU, Ban Ki-moon s&#39est déclaré aujourd&#39hui profondément indigné par la série d&#39attentats à la bombe commis en Iraq aujourd&#39hui, visant des pèlerins chiites sur le chemin de la ville sainte de Karbala.

Il a condamné « ces actes odieux qui visent apparemment à provoquer des dissensions ethniques », dans un message transmis par sa porte-parole.

« Le Secrétaire général appelle toutes les communautés en Iraq à faire preuve du maximum de retenue face à ces actes criminels et appelle tous les chefs politiques et religieux du pays à utiliser leur influence pour protéger la vie des civils et promouvoir le respect mutuel et le dialogue entre toutes les communautés iraquiennes », ajoute le message.

Selon les informations parues dans la presse, les attentats d'aujourd'hui auraient fait au moins 90 morts et des dizaines de blessés dans un double attentat-suicide dans la ville de Hilla, au centre du pays.

L'Iraq a connu une forte recrudescence de la violence interethnique entre musulmans chiites et sunnites depuis un attentat contre le mausolée de Samarra le 22 février 2006 (dépêche du 22.02.2006).

Le dernier rapport de la Mission d'assistance des Nations Unies pour l'Iraq (MANUI) sur les droits de l'homme estimait à 34.452 le nombre de civils tués en Iraq en 2006, et autant de blessés.

Le rapport estimait aussi qu'au moins 470.094 Iraquiens ont été déplacés depuis l'attaque contre le mausolée de Samarra, dont 38.766 pour Bagdad seulement.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.