Le CERF donne 7,6 millions de dollars pour les victimes des inondations au Mozambique

23 février 2007

Les Nations Unies ont débloqué plus de 7 ,6 millions de dollars du Fonds central d&#39intervention d&#39urgence (CERF) pour le Mozambique, où 142 000 personnes ont été déplacées depuis le début du mois de février par de graves inondations.

Les Nations Unies ont débloqué plus de 7 ,6 millions de dollars du Fonds central d'intervention d'urgence (CERF) pour le Mozambique, où 142 000 personnes ont été déplacées depuis le début du mois de février par de graves inondations.

« Compte tenu de l'aggravation continue de la situation dans le pays, il est essentiel que nous augmentions immédiatement nos activités de sauvetage », a souligné Margareta Wahlström, coordinatrice adjointe des secours d'urgence des Nations Unies.

« Il est important de soutenir le gouvernement du Mozambique en minimisant autant que possible les conséquences de cette catastrophe », a-t-elle ajouté.

La somme débloquée sera partagée entre le Programme alimentaire mondial (PAM), le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) et l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), précise un communiqué publié aujourd'hui depuis New York par le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

L'institut national de gestion des crises du Mozambique estime que 285 000 pourraient être affectées par les inondations si la situation vient à s'aggraver.

Les pluies continuent de s'abattre massivement sur la vallée du Zambèze, qui est déjà la zone la plus gravement touchée, et les autorités sont particulièrement inquiètes par les conséquences du cyclone tropical Favio qui a touché hier le centre du Mozambique (dépêche du 22.02.2007).

De plus, un autre cyclone, Gamede, se dirige actuellement vers le nord-est du pays.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.