Le Conseil de sécurité proroge d'un an la Mission des Nations Unies au Timor Leste

22 février 2007

Conformément à l&#39appel lancé le 12 février dernier par le Premier ministre et ministre de la Défense du Timor-Leste, José Ramos-Horta, le Conseil de sécurité a prolongé aujourd&#39hui le mandat de la Mission intégrée des Nations Unies au Timor-Leste (MINUT) jusqu&#39au 26 février 2008.

Face à la situation politique, sociale, humanitaire et sécuritaire encore fragile et instable dans le pays, il a également décidé de renforcer, à titre temporaire, la MINUT par une unité supplémentaire de police comprenant 140 policiers, qui viennent compléter l'effectif de l'unité existante, en particulier avant et après les élections.

Ces élections, qui sont les premières depuis l'accession du pays à l'indépendance, le 20 mai 2002, sont prévues pour le 9 avril 2007. Toutes les parties timoraises sont encouragées à faire en sorte que ces élections soient « libres, régulières et pacifiques ».

Dans la résolution 1745 adoptée à l'unanimité lors de la séance de ce matin, le Conseil se félicite aussi de la signature, le 25 janvier 2007, de l'arrangement technique militaire entre l'ONU et l'Australie en vertu duquel la force internationale de sécurité assurera la protection des locaux et des biens de l'ONU et constituera une capacité d'intervention rapide qui puisse prêter main-forte à la police de la MINUT.

Le Conseil de sécurité invite par ailleurs le gouvernement timorais à continuer de mener une étude d'ensemble du rôle et des besoins du secteur de la sécurité, y compris le ministère de l'Intérieur, la Police nationale timoraise, le ministère de la Défense et les Falintil (Forças Armadas de Defesa Timor-Leste).

Le Conseil souligne également qu'il importe de poursuivre les efforts engagés pour que les responsabilités soient établies et pour que justice soit rendue en ce qui concerne les évènements de 1999 et ceux qui se sont produits en avril et mai 2006 (dépêche du 25.05.2006), notamment en donnant suite au rapport de la Commission spéciale d'enquête indépendante, remis au Parlement timorais le 17 octobre 2006.

Cette commission recommandait que les ministres de l'Intérieur et de la Défense de l'époque soient traduits en justice (dépêche du 17.10.2007).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.