Ban Ki-moon salue l&#39engagement de la France aux côtés de l&#39Afrique

15 février 2007

« La France a toujours défendu les intérêts de l&#39Afrique au sein de l&#39ONU et de la communauté internationale en général », a affirmé aujourd&#39hui le Secrétaire général de l&#39ONU dans un message à l&#39occasion du Sommet France-Afrique qui se tient à Cannes.

« Je tiens à saluer les efforts faits par la France, à l'appui de l'ONU et d'organisations régionales africaines, pour résoudre les crises qui frappent le continent », a poursuivi Ban Ki-moon dans un message prononcé par Tuliameni Kalomoh, Secrétaire général adjoint aux affaires politiques.

« Elle en a donné une nouvelle fois la preuve en étant la première à concevoir et à adopter un nouveau mécanisme novateur pour l'achat de médicaments qui sauveront des vies, et l'ONU lui en est tout particulièrement reconnaissante », est-il ajouté.

« Il existe depuis longtemps entre la France et l'Afrique un lien privilégié, auquel toutes deux attachent une très grande importance. Ce lien privilégié a permis à la France d'apporter son soutien à l'Afrique à plusieurs moments critiques de son histoire », a rappelé le Secrétaire général, saluant le président français Jacques Chirac, ainsi que les chefs d'états africains présents lors du sommet qui dure jusqu'au 18 février.

Dans ce message, il rapporte également que, lors de son voyage dans le continent le mois dernier, il a été « particulièrement frappé par la diversité, la vitalité et le potentiel considérable de l'Afrique ».

« J'ai également pu constater par moi-même certains des défis considérables qu'elle doit encore relever. J'ai eu des entretiens constructifs avec un grand nombre de dirigeants africains, auxquels j'ai réaffirmé que, sous ma direction, l'ONU accorderait un rang de priorité élevé à l'Afrique », a-t-il ajouté, assurant qu'il était « déterminé à faire le maximum pour appuyer les efforts qu'elle déploie courageusement pour mettre fin aux conflits violents, atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), et jouer pleinement et efficacement son rôle dans les affaires internationales ».

« A cet égard, il est encourageant de constater que la France reste un partenaire solide de l'Afrique, comme elle l'est de l'ONU en général », a conclu le Secrétaire général, appelant à « renforcer cet esprit de partenariat et de solidarité avec le peuple africain ».

Selon les informations parues dans la presse, le président français a appelé en marge du Sommet à une réunion du Soudan, du Tchad et de la République centrafricaine sur le Darfour. Jacques Chirac a aussi appelé le Soudan à autoriser le plein déploiement d'une force des Nations Unies au Darfour et à cesser les attaques contre les populations civiles.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.