Liban : l&#39Italie prend le relais de la France à la tête de la FINUL

2 février 2007

Lors d&#39une cérémonie officielle qui s&#39est déroulée aujourd&#39hui à Naqoura au sud du Liban, le général français Alain Pellegrini a remis au général italien Claudio Graziano le commandement de la Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul) qui compte maintenant 12 000 hommes.

Le général Alain Pellegrini avait pris le commandement de la FINUL le 13 février 2004, rappelle un communiqué publié à Naqoura.

« Nous avons connu ensemble des jours difficiles. Je pars avec la conviction que nous avons posé ensemble les fondations d'une stabilité solide et durable », a déclaré le général français.

« Je prends le commandement d'une mission forte, bien établie et bien structurée. Ces derniers mois, la FINUL s'est transformée avec succès en vue de relever de nouveaux défis et elle est prête à y faire face. Je rends hommage au général Pellegrini pour son commandement », a affirmé le général italien.

Le général Claudio Graziano a été nommé commandant de la FINUL par le Secrétaire général, le 23 janvier dernier (dépêche du 24.01.07).

La FINUL a été établie en 1978 par le Conseil de sécurité pour confirmer le retrait des troupes israéliennes du sud du Liban et aider le gouvernement libanais à assurer le rétablissement de son autorité effective dans la région.

Après la crise de juillet/août 2006 entre Israël et le Hezbollah libanais, le Conseil de sécurité a décidé de renforcer les effectifs de la FINUL et d'étendre son mandat.

La résolution 1701 prévoit que la FINUL élargie pourra être composée « au maximum de 15 000 hommes » (dépêche du 11.08.06).

Selon le texte, la FINUL a pour mandat de contrôler la cessation des hostilités et d'appuyer les forces armées libanaises dans leur déploiement au Sud-Liban. Elle doit aussi fournir une assistance humanitaire aux populations civiles et aider au retour volontaire des personnes déplacées en assurant ses conditions de sécurité.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.