Nucléaire iranien : l&#39AIEA répond à la demande d&#39expulsion de 38 inspecteurs

23 janvier 2007

L&#39Agence internationale de l&#39énergie atomique (AIEA) est en discussion avec l&#39Iran suite à sa demande de retrait d&#39un certain nombre d&#39inspecteurs chargés d&#39évaluer son programme nucléaire, a annoncé aujourd&#39hui la porte-parole de l&#39ONU.

Il existe dans le pays suffisamment d'inspecteurs et l'AIEA est en mesure de mener à bien ses activités d'inspection conformément à l'accord de sauvegarde signé par l'Iran, a rapporté à New York la porte-parole, Michèle Montas.

Selon les informations parues dans la presse, l'Iran a interdit hier l'accès de son territoire à 38 inspecteurs de l'AIEA, en représailles aux sanctions imposées le mois dernier à Téhéran par le Conseil de sécurité.

Le directeur de l'AIEA, Mohamed ElBaradei, se trouvait récemment en France pour discuter du développement pacifique de l'énergie atomique, notamment du programme iranien et de la résolution du Conseil de sécurité, indique un communiqué publié aujourd'hui.

« L'engagement, le dialogue et la négociation sont les seules solutions », a-t-il souligné, rappelant que le « statu quo » était inacceptable et que les sanctions du Conseil de sécurité « exprimaient clairement les préoccupations de la communauté internationale ».

« Mais les sanctions ne règleront pas seules le problème », a-t-il souligné.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.