Le Conseil de sécurité établit une mission politique au Népal

23 janvier 2007

Le Conseil de sécurité a décidé aujourd&#39hui d&#39établir une mission des Nations Unies au Népal qui sera chargée de consolider le processus de retour à la paix civile et d&#39apporter un appui technique à l&#39élection d&#39une assemblée constituante d&#39ici à six mois.

Dans sa résolution 1740 (2007) adoptée à l'unanimité, le Conseil de sécurité a précisé que la tâche de la mission sera de faciliter l'application du cessez-le-feu.

Concrètement, il s'agira de surveiller la gestion des armements et du personnel armé des deux parties, tout en aidant celles-ci à mettre en oeuvre leur accords de paix, souligne un communiqué de l'ONU.

Sur le plan politique, la mission de l'ONU devra apporter un appui technique à l'organisation, à la préparation et au déroulement de l'élection d'une assemblée constituante dans un climat de liberté et d'impartialité.

Une petite équipe d'observateurs électoraux sera présente pour examiner les aspects techniques de la consultation électorale.

La durée du mandat de cette mission sera d'un an à compter d'aujourd'hui.

Le Secrétaire général s'attend à ce que la mission soit ciblée et de courte durée, précise la résolution, sans exclure qu'elle puisse être prolongée à la demande du gouvernement du Népal.

Le Conseil a par ailleurs constaté qu'il fallait prêter spécialement attention aux besoins des femmes, des enfants et des groupes traditionnellement marginalisés dans le processus de paix, comme indiqué dans l'accord de paix global signé le 21 novembre 2006 par le gouvernement du Népal et le Parti communiste népalais (PCN).

Cet accord vise à mettre définitivement fin à l'insurrection du PCN déclenchée en 1996 et qui a fait au moins 13 000 morts. En avril dernier, un mouvement populaire a mis fin au régime autocratique instauré par le roi en 2005. En novembre de la même année, l'opposition démocratique avait conclu une entente avec le PCN afin « d'établir la démocratie absolue en mettant fin à la monarchie autocratique ».

Tous s'étaient ralliés à l'idée d'une assemblée constituante chargée de déterminer le mode de gouvernement du royaume du Népal tout en souhaitant que les Nations Unies jouent un rôle dans la transition et le retour à la paix civile. L'accord de paix global prévoit que le scrutin doit avoir lieu d'ici à la mi-juin au plus tard.

imageRetransmission de la séance du Conseil de sécurité[4mins]

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.