Iraq : Louise Arbour regrette l&#39application de la peine capitale

15 janvier 2007

La Haut Commissaire aux droits de l&#39homme, Louise Arbour, a exprimé aujourd&#39hui à Genève ses regrets quant à l&#39exécution à Bagdad des deux hauts responsables du régime de Saddam Hussein, condamnés à mort en même temps que lui.

« Louise Arbour a réitéré sa préoccupation face au caractère équitable et impartial du procès qui s'est déroulé devant la Haute Cour iraquienne », a rapporté à New York la porte-parole du Secrétaire général, Michèle Montas.

Awad Hamad Al-Bandar et Barzan Ibrahim Al-Hassan, demi-frère de Saddam Hussein, condamnés pour crimes contre la population civile à Dujail, ont été pendus aujourd'hui.

La Haute Commissaire a rappelé qu'aux termes du droit international, la mise en oeuvre de la peine capitale était soumise à des conditions strictement règlementées.

Louise Arbour a par ailleurs réitéré sa position personnelle contre la peine de mort en toutes circonstances.

Le Secrétaire général Ban Ki-moon a pour sa part regretté que ses appels à surseoir à l'exécution n'ait pas été entendu (dépêche du 8.01.07).

Saddam Hussein avait été exécuté le 31 décembre dernier, en dépit des appels lancés par la Haut Commissaire (dépêche du 3.01.07) et par le Représentant spécial du Secrétaire général en Iraq (dépêche du 2.01.07).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.