Le PAM ravitaille les Somaliens qui ont fui les attaques près de la frontière du Kenya

12 janvier 2007

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a indiqué aujourd&#39hui qu&#39une ONG partenaire en Somalie avait commencé la distribution de rations alimentaires à 6.000 personnes qui ont trouvé refuge près de la frontière dans un petit village somalien.

« La distribution par l'ONG WASDA a commencé aujourd'hui dans le village de Dhobley et aux alentours, principalement à des femmes et des enfants déplacés par les combats », indique un communiqué publié par le PAM à Nairobi.

L'assistance ira aussi aux résidents qui les accueillent.

Le village de Dhobley, dans le sud de la région de Juba, se trouve à 18 kilomètres du dernier poste frontière kenyan de Liboi. La frontière avec la Somalie avait été fermée aux demandeurs d'asile le 2 janvier et aucun réfugié n'a passé la frontière depuis.

« Ces personnes ont fui les combats entre le gouvernement fédéral de transition, les forces éthiopiennes et les tribunaux islamiques et se sont retrouvés coincés là. Il est donc vital de les aider », a déclaré Leo van der Velden, responsable adjoint de l'agence pour la Somalie.

Les opérations militaires dans la région ont entravé l'accès du personnel humanitaire quelque 190.000 personnes qui ont besoin d'une assistance urgente.

L'assistance ne parvient toujours pas à Kismayo, Jamame et Jilib, indique le PAM.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.