Somalie : Kofi Annan décourage toute interférence des pays voisins

27 décembre 2006

Lors d&#39une rencontre avec la presse à New York, le Secrétaire général a appelé les pays voisins de la Somalie à éviter toute atteinte à sa souveraineté et à rester en dehors du conflit.

« Il est essentiel que les gouvernements voisins restent en dehors de ce conflit », a-t-il affirmé à l'issue de consultations d'urgence du Conseil de sécurité.

Le Secrétaire général a appelé hier les dirigeants de l'Ethiopie et du Kenya (dépêche du 26.12.06).

« Le président éthiopien a dit à la presse que son opération en Somalie était limitée », a-t-il rappelé à cet égard.

Interrogé sur le rôle du Conseil de sécurité, qui a levé récemment partiellement l'embargo sur les armes en Somalie, le Secrétaire général a indiqué que le Conseil était « véritablement en débat ».

Il y a eu une réunion de l'IGAD et de l'Union africaine aujourd'hui à Addis Abeba, et ils ont fait connaître leur intention de déployer des troupes, a-t-il dit.

Kofi Annan a appelé à la reprise des négociations et appelé les pays voisins à respecter la souveraineté de la Somalie.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.