Darfour : l&#39ONU portera bientôt casque bleu et brassard de l&#39Union africaine

27 décembre 2006

Une réunion entre les Nations Unies, l&#39Union africaine (UA) et le gouvernement du Soudan a permis hier de résoudre un des derniers obstacles au déploiement du personnel de l&#39ONU pour soutenir la mission de l&#39UA présente au Darfour, ouvrant la voie à son arrivée dans les prochains jours.

« Il a été convenu que les militaires des Nations Unies ainsi que ses officiers de police porteront leurs uniformes nationaux avec le béret bleu des Nations Unies. Ils porteront en outre un brassard de l'Union africaine », a rapporté le porte-parole du Secrétaire général, Stéphane Dujarric.

Selon la Mission des Nations Unies au Soudan (UNMIS), les équipes de l'ONU et de l'UA ont aussi fourni au gouvernement soudanais une liste contenant le nom des militaires et des conseillers en matière de police qui constitueront le premier groupe de l'ONU déployé au Darfour.

Vingt-quatre conseillers de la police et quarante trois officiers de l'armée seront déployés dans les prochains jours. Le reste sera déployé dans les prochaines semaines, a dit le porte-parole.

Le Secrétaire général a transmis hier une lettre du président soudanais Omar al-Bashir transmise en réponse à une demande de clarification relative à la mise en oeuvre des engagements pris par le Soudan à Addis Abeba.

Ce dernier avait enfin donné son accord à une nouvelle force au Darfour, composée de casques bleus et de personnel de l'Union africaine, en renfort des 7.000 militaires de l'UA déjà déployés.

Le Soudan s'est constamment opposé au déploiement d'une force des Nations Unies dans sa région de l'Ouest du pays, en dépit d'une résolution du Conseil de sécurité en arrêtant le principe et les modalités, adoptée cet été (dépêche du 31.08.06).

Le Conseil de sécurité a donc récemment appuyé le principe d'une force mixte (dépêche du 19.12.06).

Le Conseil de sécurité se réunira aujourd'hui pour des consultations sur le Soudan, en présence du Secrétaire général Kofi Annan, a annoncé par ailleurs son porte-parole.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.