Somalie : le PAM contraint de suspendre ses livraisons de nourriture

27 décembre 2006

Face à l&#39escalade du conflit et à une interdiction de survol, le Programme alimentaire mondial (PAM) a suspendu ses livraisons d&#39assistance alimentaire par hélicoptère à partir du port somalien de Kismayo ainsi que sa liaison aérienne à partir du Kenya.

« Le conflit entrave aussi la livraison des stocks du PAM par la route » indique l'agence dans un communiqué publié aujourd'hui en Somalie.

Le PAM a exhorté toutes les parties à permettre aux travailleurs humanitaires de circuler librement et en sécurité pour aider les plus vulnérables.

L'agence des Nations Unies a temporairement rappelé ses deux hélicoptères Mi-8 et 25 membres du personnel humanitaire de Kismayo à Nairobi, au Kenya.

S'il ne reste plus de personnel international, le PAM dispose encore de plus de 100 employés locaux en Somalie.

L'agence précise que le pont aérien qui apportait une aide à près d'un million de personnes touchées par les inondations a été compromis par l'interdiction d'utiliser l'espace aérien déclarée par le gouvernement de Transition, lundi dernier.

Les livraisons par Antonov-12, qui ont permis entre le 24 et le 25 décembre de fournir 28 tonnes de nourriture, ont donc été interrompues depuis hier.

Depuis le début de ses opérations en novembre, le PAM a livré 8.000 tonnes de nourriture, par terre, air et mer à 383.000 personnes.

Le Conseil de sécurité s'est réuni hier pour entendre un exposé du Représentant spécial du Secrétaire général sur la Somalie (dépêche du 26.12.06).

Il poursuit aujourd'hui ses consultations sur un projet de résolution appelant toutes les parties à cesser les combats.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.