La présidente de l&#39Assemblée générale optimiste sur la réforme du Conseil de sécurité

21 décembre 2006

La présidente de la 61e session de l&#39Assemblée générale, Haya Rashed Al Khalifa, a affirmé aujourd&#39hui que des progrès avaient été réalisés au cours des trois derniers mois, citant la tenue de débats « constructifs » sur la réforme du Conseil de sécurité et la revitalisation de l&#39Assemblée générale qui est en « phase de transition ».

Lors d'une conférence de presse donnée à New York, la présidente s'est dite « encouragée » par l'« esprit constructif » qui a prévalu au cours du débat sur la réforme du Conseil de sécurité.

« Je pense qu'il y a vraiment un désir croissant d'établir un processus crédible visant à parvenir à un résultat significatif sur cet aspect en suspens de la réforme », a-t-elle souligné.

« Bien que des différences subsistent encore, je pense qu'au cours de la nouvelle année nous serons en mesure d'envisager cette question de façon nouvelle et innovante », a-t-elle ajouté.

La présidente a aussi cité l'adoption de deux conventions, l'une sur la protection et la promotion des droits et de la dignité des personnes handicapées , l'autre sur la protection des personnes contre les disparitions forcées .

« J'ai essayé de travailler avec les États membres et le Secrétaire général Kofi Annan pour établir des ponts et rétablir la confiance », a par ailleurs déclaré Sheika Haya, assurant qu'elle continuerait à « faire de même », lorsque le Secrétaire général désigné Ban Ki-moon prendrait ses fonctions au début de l'année prochaine.

De même, la présidente a constaté qu'en « surmontant la méfiance », l'Assemblée générale a été « en mesure de réaliser la vision de nos dirigeants lors du sommet mondial de 2005 et d'adopter la résolution sur le renforcement de l'ECOSOC ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.