Haïti : la MINUSTAH préoccupée par la recrudescence des enlèvements

21 décembre 2006

La Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) s&#39est déclarée hier « profondément préoccupée » par la multiplication récente du nombre d&#39enlèvements dans l&#39île, notamment ceux des enfants.

« Le Représentant spécial du Secrétaire général, Edmond Mulet, condamne, dans les termes les plus vifs, ces actes inqualifiables qui compromettent les efforts conjugués de la communauté internationale et des autorités haïtiennes afin d'instaurer la stabilité en Haïti », a rapporté le porte-parole du Secrétaire général, Stéphane Dujarric.

Pour remédier à la vague actuelle d'enlèvements, la MINUSTAH a renforcé les opérations conjointes menées avec la Police nationale d'Haïti à Port-au-Prince et dans les régions où des enlèvements ont été récemment signalés.

La MINUSTAH et le gouvernement haïtien ont également constitué deux groupes d'intervention spéciaux afin de procéder aux arrestations à haut risque et aux opérations de sécurité exceptionnelles.

Au cours de la semaine dernière, ces opérations ont abouti à l'arrestation de dizaines d'auteurs présumés d'enlèvements et à la libération de six personnes victimes d'enlèvements. Des armes ont également été saisies à cette occasion.

Edmond Mulet a invité la population à coopérer avec la Police nationale d'Haïti et avec la MINUSTAH et à fournir des renseignements qui pourraient déboucher sur l'arrestation des auteurs de ces enlèvements et mettre un terme à cette série de kidnappings.

Les Nations Unies ont lancé la semaine dernière à Genève un appel de fonds d'un montant de 98 millions de dollars afin de soutenir le gouvernement haïtien dans ses efforts pour stabiliser la situation en Haïti et faire avancer le pays sur le chemin du développement (dépêche du 18.12.06).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.