Côte d&#39Ivoire : le PNUE demande une aide d&#39urgence pour la décontamination des sols pollués

20 décembre 2006

Le Programme des Nations Unies pour l&#39environnement (PNUE) a réclamé aujourd&#39hui une aide internationale d&#39urgence pour aider la Côte d&#39Ivoire à décontaminer ses sols après le déversement en août de déchets toxiques par un affréteur européen.

La Côte d'Ivoire estime à 15 millions d'euros les fonds qui lui manquent pour terminer ses opérations de nettoyage et de réhabilitation des sols contaminés, indique le PNUE qui vient d'effectuer une mission dans le pays en collaboration avec d'autres agences des Nations Unies.

La mission avait été envoyée mi-décembre (dépêche du 14.12.06).

Les fonds serviront à payer une société privée qui se chargera d'envoyer les déchets toxiques sur le sol français où ils seront décontaminés, indique un communiqué publié à Nairobi.

Un affréteur venu d'Europe avait déversé dans la nuit du 19 au 20 août des déchets toxiques aux alentours du port d'Abidjan. Disséminés dans des décharges à l'air libre, les déchets ont provoqué la mort de dix personnes et l'hospitalisation de 69 autres (dépêche du 8.09.06).

Les autorités ivoiriennes estiment que les frais de nettoyage et de réhabilitation s'élèvent à 30 millions d'euros. Il s'agit de collecter 9 200 tonnes de sols contaminés qui seront envoyés en France pour être traités.

Mais le gouvernement ivoirien n'a pu réunir que 15 millions d'euros.

Le PNUE avait déjà lancé fin novembre un appel à la communauté internationale pour qu'elle prenne en charge, au plus vite, les frais liés au nettoyage (dépêche du 24.11.06).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.