Le HCR publie son appel global pour 2007 s&#39élevant à 1,06 milliard de dollars

8 décembre 2006

L&#39agence des Nations Unies pour les réfugiés aura besoin en 2007 de 1,06 milliard de dollars pour assister environ 21 millions de personnes à travers le monde, dont quelque 8,6 millions de réfugiés, 6,6 millions de déplacés internes, environ 1,6 million de rapatriés, 770 000 demandeurs d&#39asile et 2,3 millions d&#39apatrides.

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) pour les réfugiés présentera son budget pour 2007, qui s'élève à 1,06 milliard de dollars, lors de la conférence annuelle des pays donateurs à Genève lundi 11 décembre.

« Le HCR espère un soutien généreux de la communauté internationale envers les millions de personnes à travers le monde qui sont déracinées par les persécutions et les conflits », indique un communiqué publié aujourd'hui à Genève.

« Un milliard de dollars peut paraître beaucoup d'argent mais cette somme est équivalente à juste un dollar par semaine pour chacune des 21 millions de personnes que nous aidons », a expliqué le Haut Commissaire António Guterres.

« Si vous considérez les besoins énormes de ceux qui ont fui les horreurs du Darfour, de l'Iraq ou de la Somalie, ainsi que ceux qui vivent une situation de réfugié prolongée comme en Thaïlande ou au Pakistan, ce n'est vraiment pas une somme d'argent importante », a-t-il souligné.

Les fonds seront utilisés pour assister environ 21 millions de personnes relevant de la compétence de l'UNHCR à travers le monde, dont quelque 8,6 millions de réfugiés, 6,6 millions de déplacés internes, environ 1,6 million de rapatriés, 770 000 demandeurs d'asile et 2,3 millions d'apatrides.

Les opérations d'envergure pour 2007 concernent le Tchad (69 millions de dollars), l'Afghanistan (52 millions de dollars), le Libéria (32 millions de dollars), le Kenya (32 millions de dollars) et la Tanzanie (24,3 millions de dollars).

« Actuellement, un petit groupe de pays assume la majeure partie du financement de notre travail dans le monde », a indiqué António Guterres. « Nous sommes extrêmement reconnaissants de ce soutien précieux et il est crucial qu'il perdure. Cependant, nous avons besoin qu'un plus grand nombre de pays donateurs puisent encore davantage dans leurs poches. »

L'Appel Global de l'UNHCR pour son programme annuel de 2007 s'élève à 1,06 milliard de dollars, en comparaison de notre budget pour 2006 s'élevant à 1,15 milliard de dollars.

L'UNHCR prévoit de lancer en 2007 des appels supplémentaires, notamment pour l'Iraq et le Sud-Soudan.

Le budget total de l'UNHCR pour 2006, y compris les appels supplémentaires, a atteint 1,47 milliard de dollars.

« Nous réduisons les coûts et dirigeons plus de ressources vers les destinataires de l'aide sur le terrain », a déclaré António Guterres. « Mais, alors que le nombre de personnes placées sous notre mandat augmente et que nous faisons encore mieux notre travail, nous avons également besoin du soutien financier sérieux de la part d'un plus grand nombre de gouvernements. »

Avec environ 97 pour cent du budget de l'UNHCR financé par des contributions volontaires et seulement trois pour cent par le budget régulier des Nations Unies, l'agence est extrêmement vulnérable à toute réduction de financement de la part des donateurs les plus importants.

L'Appel Global a pour objectif d'informer les donateurs, ainsi que d'autres intervenants potentiellement intéressés, sur les activités de l'UNHCR dans le monde. Il expose les besoins de financement et présente une vue d'ensemble des objectifs, des stratégies et des priorités de l'UNHCR pour l'année à venir.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.