Sud-Soudan : Kofi Annan inquiet après les combats à l&#39arme lourde à Malakal

29 novembre 2006

Le Secrétaire général s&#39est dit aujourd&#39hui « profondément préoccupé » après les informations faisant état de combats à l&#39arme lourde hier entre les Forces armées soudanaises et l&#39Armée populaire de libération du Soudan (APLS) à Malakal, au sud du Soudan.

« Ces hostilités constituent une violation grave des dispositions de sécurité contenues dans l'accord général de paix » signé le 9 janvier 2005 entre le gouvernement du Soudan et l'APLS, après 21 ans de guerre civile, indique un message transmis à New York par le porte-parole du Secrétaire général.

« Alors que la situation à Malakal est relativement calme cet après-midi, la tension subsiste », affirme le message.

Une délégation militaire conjointe composée d'officiers supérieurs des Forces armées soudanaises et de l'APLS ainsi que du commandant de la force de la Mission des Nations Unies au Soudan (MINUS) est arrivée dans la ville afin d'évaluer la situation.

Le Secrétaire général a appelé le gouvernement d'unité nationale et le gouvernement du Sud-Soudan à faire tous les efforts possibles pour contenir la situation.

Certains membres du personnel civil des Nations Unies ont été redéployés provisoirement dans d'autres endroits du Sud Soudan.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.