Somalie : le Conseil de sécurité prolonge le mandat du Groupe de contrôle sur l&#39embargo

29 novembre 2006

S&#39indignant de l&#39augmentation considérable des flux d&#39armes et de munitions qui arrivent en Somalie, en violation de l&#39embargo sur les armes imposé à ce pays, le Conseil de sécurité a prié aujourd&#39hui le Secrétaire général de reconstituer, dans les 30 prochains jours, et pour une période de six mois, le Groupe de contrôle chargé de surveiller l&#39embargo.

Aux termes de la résolution 1724 (2006), présentée par le Qatar et adoptée à l'unanimité, le Conseil de sécurité a demandé au Groupe de contrôle de continuer d'enquêter sur toutes activités qui produisent des recettes utilisées pour commettre des violations de l'embargo sur les armes.

Le Conseil lui a aussi demandé de continuer à enquêter sur tous moyens de transports, itinéraires, ports maritimes, aéroports utilisés à l'occasion des violations de l'embargo sur les armes, indique un communiqué de l'ONU.

Le Comité est aussi prié de lui recommander des moyens de faire en sorte que l'embargo sur les armes, qui continue d'être violé, soit mieux appliqué et respecté.

Créé par la résolution 1519 (2003), le Groupe de contrôle est chargé d'enquêter sur l'application de l'embargo sur les armes imposé à la Somalie en 1992 et sur ces violations.

Il a également pour mission de formuler des recommandations précises touchant les violations constatées et les mesures à prendre pour donner effet à l'embargo et en renforcer la mise en oeuvre.

Imposé à toutes les livraisons d'armes et de matériel militaire à la Somalie, cet embargo avait été décrété en vertu de la résolution 733 (1992).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.