RDC : Kofi Annan félicite Joseph Kabila pour son élection à la tête du pays

28 novembre 2006

Après l&#39annonce lundi des résultats officiels des élections présidentielles en République démocratique du Congo (RDC) par la Cour suprême de Justice, le Secrétaire général de l&#39ONU a félicité aujourd&#39hui Joseph Kabila pour son élection et encouragé l&#39opposition à accepter le résultat du scrutin.

« Il félicite le président Kabila pour son élection comme président de la République démocratique du Congo », indique un message transmis à New York par son porte-parole.

Kofi Annan a aussi félicité « le peuple congolais, dont la détermination a permis la tenue des premières élections démocratiques dans le pays depuis plus de 40 ans, » et remercié « la communauté internationale pour son soutien considérable, notamment dans le processus électoral ».

Le Secrétaire général a ensuite encouragé les dirigeants de l'opposition et leurs partisans à accepter le résultat final de l'élection dans le calme. « Le peuple congolais et la communauté internationale ne tolèreront pas les tentatives de perturbation du processus », a-t-il prévenu.

Il a souligné « le rôle important de l'opposition dans une démocratie » et encouragé « la mise en ?uvre d'un processus politique inclusif visant à relever les nombreux défis sécuritaires et de reconstruction auxquels le pays est confronté ».

Kofi Annan a enfin noté que « le processus électoral restait incomplet » et a invité « le gouvernement à prendre les mesures nécessaires afin que le peuple congolais puisse élire ses représentants locaux dans les meilleurs délais ».

La Mission des Nations Unies en RDC (MONUC) a aussi salué le vainqueur, le président Joseph Kabila, pour son élection ainsi que le perdant, le vice-président Jean-Pierre Bemba, pour son rôle dans la bonne conduite de cette transition historique vers la règle démocratique, a rapporté le porte-parole du Secrétaire général à New York.

La Mission a également lancé un appel aux deux candidats ainsi qu'à leurs sympathisants pour qu'ils respectent la Déclaration d'intention qu'ils ont signée le 29 octobre, dans laquelle ils s'engagent clairement à respecter les résultats des élections et à ne pas recourir à la violence.

La Cour Suprême de Justice a proclamé lundi Joseph Kabila président de la RDC, après avoir rejeté les recours en contentieux du candidat perdant Jean-Pierre Bemba, indique un communiqué de la MONUC publié.

La Cour a confirmé les résultats provisoires du second tour de l'élection présidentielle que la Commission électorale indépendante avait annoncé le 15 novembre. La CEI donnait la majorité absolue des suffrages exprimés avec 58,05% à Joseph Kabila contre 41,95% pour son concurrent Jean Pierre Bemba.

Joseph Kabila va s'installer au pouvoir le 6 décembre prochain et une de ses premières mesures devrait être la nomination d'un premier ministre issue de la majorité parlementaire.

Agé de 35 ans, il est au pouvoir depuis 2001, à la suite de l'assassinat de son père et a dirigé le gouvernement de transition installé depuis juin 2003.

Ces élections marquent une nouvelle étape dans la transition politique de la RDC entamée il y a trois ans, après cinq années de guerre (1998-2003).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.