OMS : de bonnes nouvelles pour les nouveaux-nés en Afrique

22 novembre 2006

Pour la première fois depuis les années 1980, un nouveau rapport publié aujourd&#39hui par l&#39Organisation mondiale de la santé (OMS) fait état d&#39amélioration en matière de survie pour les nouveaux-nés en Afrique où un million de bébés meurent chaque année dans leurs premiers mois de vie.

Six pays africains à faible revenu -- le Burkina Faso, l'Erythrée, Madagascar, le Malawi, l'Ouganda et la République unie de Tanzanie -- ont réussi à réduire sensiblement les décès parmi les nouveau-nés, selon le rapport de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), intitulé « Une chance pour les nouveau-nés d'Afrique ».

L'Afrique subsaharienne reste la région du monde la plus dangereuse pour un enfant à naître -- avec 1,16 millions de bébés qui meurent chaque année au cours de leurs 28 premiers jours de vie --, souligne un communiqué publié à Genève.

Le rapport comporte des données et des analyses nouvelles rassemblées par une équipe de 60 auteurs et neuf organisations internationales sous l'égide du Partenariat pour la santé de la mère, du nouveau-né et de l'enfant (PMNCH).

Ce Partenariat représente des pays en développement et des pays donateurs, des organismes non gouvernementaux, des fondations et des organisations multilatérales, notamment l'OMS.

« De bonnes nouvelles nous arrivent d'Afrique », a déclaré Joy Lawn, corédactrice du rapport, qui travaille en Afrique pour « Saving Newborn Lives/Save the Children-US ».

« Alors que pratiquement aucune amélioration n'avait été relevée depuis les années 1980 en matière de survie de l'enfant africain, le fait que plusieurs grands pays d'Afrique aient fait état en 2006 d'une réduction spectaculaire du risque que courent les enfants de décéder nous donne de nouveaux espoirs de progrès plus rapides sur la voie de la sauvegarde des enfants africains », a-t-elle ajouté.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.