Israël : Louise Arbour témoin direct des tirs de roquettes sur Sderot

21 novembre 2006

La Haut-Commissaire pour les droits de l&#39homme, Louise Arbour, a été directement témoin des tirs de roquette Qassam lancées par des militants palestiniens lors de sa visite de la ville de Sderot, au sud d&#39Israël, au lendemain de sa visite à Gaza.

« Au moment de son arrivée, une roquette Qassam a explosé à quelques centaines de mètres d'elle », a dit aujourd'hui le porte-parole du Secrétaire général, Stéphane Dujarric, lors de son point de presse quotidien, au siège de l'ONU, à New York.

Louise Arbour a dit pouvoir comprendre « le sentiment de vulnérabilité et de désespoir des résidents de Sderot », soumis à ces attaques presque quotidiennement.

La Haut-Commissaire a rappelé que l'un des objectifs principaux de sa mission était la protection des civils, avant de souligner que les gouvernements avaient le devoir de protéger leur population mais dans les limites du droit international humanitaire et des droits fondamentaux.

Louise Arbour s'est rendue ensuite à Ramallah, en Cisjordanie, où elle a rencontré des défenseurs des droits de l'homme palestiniens. La discussion a notamment porté sur la difficile situation causée par les restrictions aux mouvements, notamment la « barrière » de séparation qu'elle a pu observer sur son chemin, les postes de contrôle et les couvre-feux.

La Haut-Commissaire doit poursuivre demain sa visite par des entretiens avec de hauts représentants israéliens, notamment des membres de la Cour suprême.

Lors de son exposé mensuel au Conseil de sécurité sur la situation au Moyen-Orient, le Secrétaire général adjoint aux affaires politiques Ibrahim Gambari a rappelé que le mois dernier avait conduit à une « escalade alarmante de la violence entre Israéliens et Palestiniens », la tragédie de Beit Hanoun -- qui a fait plus de 20 morts parmi la population civile palestinienne -- devant compter parmi les « heures sombres de ce très long conflit ».

Ibrahim Gambari a exhorté les Palestiniens à mettre fin aux attaques à la roquette, « juridiquement et moralement condamnables ».

Il a enfin appelé les deux parties à reprendre la voie des négociations politiques.

Voir le compte-rendu de la séance du Conseil de sécurité dans le communiqué de l'ONU.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.