Sud-Liban : la FINUL détruit des stocks d&#39armes illégales

20 novembre 2006

Depuis le début du mois de septembre, la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) a détruit à sept reprises des armes non autorisées au Sud-Liban, affirme aujourd&#39hui la Mission qui affirme avoir trouvé hier dans la zone de Bourhoz 7 missiles, 3 lance roquettes et d&#39importantes quantités de munitions.

La FINUL souligne avoir auparavant découvert autour de Rachaiya El-Foukhar 17 Katiouchas et des engins explosifs improvisés.

« Dans toutes ces situations, l'armée libanaise a été informée et a soit confisqué les armes soit détruit ces dernières ainsi que les munitions », a dit le porte-parole du Secrétaire général, Stéphane Dujarric, lors de son point de presse quotidien, au siège de l'ONU, à New York.

La FINUL précise « ne pas avoir rencontré de personnel armé du Hezbollah dans les zones en question, ni constaté d'action hostile au cours de cette période ».

Aux termes de la résolution 1701 (2006) qui a mis fin aux hostilités entre le Hezbollah et Israël aux mois de juillet et d'août dernier, la FINUL a pour mandat d'assister les forces armées libanaises à s'assurer que le Sud-Liban, la zone entre le fleuve Litani et la Ligne bleue qui marque la frontière avec Israël, ne comporte pas d'armes autres que celles de la Mission de l'ONU et de l'armée régulière du Liban.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.