Le HCR met en place un pont aérien pour les victimes des inondations au Kenya

17 novembre 2006

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a annoncé aujourd&#39hui qu&#39il entamerait dimanche un pont aérien pour acheminer du matériel de secours à des milliers de réfugiés ayant perdu leur abri cette semaine, suite à d&#39importantes inondations dans la région de Dadaab au Kenya.

« Un avion cargo bimoteur DeHavilland Buffalo C-8, affrété par le HCR, va effectuer dimanche trois vols depuis Nairobi vers le terrain d'aviation de Dadaab pour livrer 25 000 bâches en plastique, des kits médicaux d'urgence et 7,2 tonnes de carburant », a indiqué le porte-parole du HCR, lors d'une conférence de presse donnée à Genève.

« La première livraison du matériel, dimanche, est cruciale car il y a un manque de bâches en plastique pour aider les réfugiés à reconstruire leurs abris », a souligné le porte-parole.

« Si les routes de la région sont toujours impraticables, le HCR devrait organiser d'autres vols la semaine prochaine pour envoyer davantage de matériel de secours à Dadaab, où les trois camps de réfugiés situés près de la frontière avec la Somalie abritent plus de 160 000 réfugiés, principalement des Somaliens, incluant plus de 30 000 personnes qui ont fui ces derniers mois les affrontements en cours et le chaos en Somalie », ajoute le HCR.

Les inondations de cette semaine ont ravagé les camps du HCR situés à basse altitude, détruisant les maisons et déracinant plus de 78 000 réfugiés. Elles ont aussi emporté une grande partie de la route menant de la capitale provinciale Garissa vers Dadaab, isolant les camps accueillant de nombreux réfugiés situés dans des régions éloignées dans l'est du Kenya (dépêche du 14.11.06).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.