RDC : après le second tour, Kofi Annan appelle les candidats à la retenue

30 octobre 2006

Après le second tour de l&#39élection présidentielle samedi en République démocratique du Congo (RDC) qui a opposé le président Joseph Kabila et le vice-président Jean-Pierre Bemba, le Secrétaire général de l&#39ONU a appelé aujourd&#39hui les candidats et leurs partisans à faire preuve de retenue, dans l&#39attente des résultats.

Après le second tour de l'élection présidentielle dimanche en République démocratique du Congo (RDC) qui a opposé le président Joseph Kabila et le vice-président Jean-Pierre Bemba, le Secrétaire général de l'ONU a appelé aujourd'hui les candidats et leurs partisans à faire preuve de retenue, dans l'attente des résultats.

« Le Secrétaire général appelle les candidats à la fonction présidentielle et leurs partisans à faire preuve de patience et de retenue et à prendre toutes les initiatives possibles pour prévenir les actes de violence, dans l'attente des résultats qu'annoncera la Commission électorale indépendante », indique un message transmis par son porte-parole à New York.

Kofi Annan a d'ailleurs salué « les efforts infatigables de la Commission électorale indépendante » qui a permis que « le processus électoral continue d'être crédible et transparent ».

Il a également salué la signature hier par des représentants du président Kabila et du vice-président Bemba, d'une déclaration d'intention concernant la conduite qu'ils adopteront après les élections, estimant que c'était « un pas important pour faire en sorte que le processus électoral se termine avec succès, dans le calme et la sécurité ».

Il a également félicité la population congolaise pour « sa participation pacifique au deuxième tour de l'élection ». Il s'est cependant dit préoccupé par « les incidents violents qui ont eu lieu dans la province de l'Equateur et près de Bunia dans le district de l'Ituri ».

Les Congolais ont participé dimanche au deuxième tour de l'élection présidentielle ainsi qu'aux élections des assemblées provinciales.

Après l'annonce des premiers résultats du premier tour, le 20 août, des échanges de tirs avaient éclaté à Kinshasa entre les partisans des deux candidats Joseph Kabila et Jean-Pierre Bemba. Les combats qui avaient duré deux jours - du 20 au 22 août - avaient fait 23 morts.

Le premier tour de la présidentielle avait eu lieu le 30 juillet. Joseph Kabila et Jean-Pierre Bemba sont arrivés en tête avec respectivement 44,8% et 20% des suffrages exprimés.

Ces élections marquent une nouvelle étape dans la transition politique de la RDC entamée il y a trois ans, après cinq années de guerre (1998-2003).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.