Kenya : le PAM va manquer de stocks alimentaires avec l&#39arrivée de milliers de réfugiés somaliens

26 septembre 2006

Avec l&#39arrivée au Kenya de milliers de réfugiés somaliens qui fuient le conflit entre l&#39Union des tribunaux islamiques et le gouvernement fédéral de transition, le Programme alimentaire mondial (PAM) a prévenu aujourd&#39hui qu&#39il allait manquer de stocks alimentaires s&#39il n&#39y avait pas de nouvelles donations.

« Il y a déjà 240.000 réfugiés enregistrés au Kenya, auxquels il faut ajouter des milliers de nouvelles arrivées. Depuis le mois de janvier, quelque 24.000 personnes sont arrivées au camp de Dadaab, au nord-est du Kenya, à la frontière de la Somalie », a indiqué le PAM, dans un communiqué publié à Nairobi.

« Avec une moyenne de 300 à 400 personnes qui arrivent chaque jour à Daadab, le nombre de nouvelles arrivées atteindra le chiffre de 50.000 d'ici à la fin de l'année », ajoute le communiqué.

« Si nous ne recevons pas immédiatement de nouveaux fonds pour les opérations auprès de nos réfugiés, il faudra couper les rations en novembre », a prévenu Marian Read, directrice adjointe du PAM au Kenya.

Les rations devront être réduites de 12% d'ici le mois de novembre, laissant les réfugiés survivre avec 1.900 calories par jour au lieu du minimum recommandé qui est de 2.100 calories par jour, précise le PAM.

Au mois de décembre, il faudra encore diminuer les rations de 79% pour descendre à 1.700 calories par jour, ajoute l'agence.

L'agence des Nations Unies pour les réfugiés s'était déjà inquiétée vendredi de la nouvelle vague de réfugiés somaliens au Kenya (dépêche du 22.09.06).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.