Thaïlande : Louise Arbour appelle au rétablissement des libertés fondamentales

25 septembre 2006

La Haut Commissaire aux droits de l&#39Homme, Louise Arbour, a appelé aujourd&#39hui les militaires responsables du coup d&#39Etat du 19 septembre en Thaïlande à rétablir les libertés fondamentales et les institutions de protection des droits de l&#39Homme.

S'adressant au Conseil pour la réforme de la démocratie sous une monarchie constitutionnelle (CDRM), Louise Arbour a rappelé que « la déposition forcée et inconstitutionnelle du gouvernement thaïlandais librement élu, le 19 septembre, l'établissement de la loi martiale, l'abolition de la Constitution de 1997, la dissolution du parlement et du Cabinet ainsi que le démantèlement de la Cour constitutionnelle soulèvent d'importantes préoccupations en matière de droits de l'Homme ».

La Haut Commissaire a souligné que « les divers décrets adoptés par le CDRM restreignent un certains nombre de droits, notamment la liberté de rassemblement, la liberté d'opinion et d'expression, le droit à la protection contre les arrestations et détentions arbitraires », indique un communiqué publié aujourd'hui à Genève.

Louise Arbour a appelé à ce qu'un maximum d'entre eux soient restaurés.

La responsable du Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'Homme (HCDH) a aussi rappelé que la Thaïlande était partie à un certain nombre de traités internationaux dans le domaine des droits de l'Homme, notamment le Pacte international relatif aux droits civils et politiques.

Elle a enfin appelé au rétablissement de la Commission nationale des droits de l'Homme.

Le Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, avait appelé mercredi à « un retour rapide au pouvoir civil et démocratique, ainsi qu'à la tenue de nouvelles élections aussi tôt que possible ».

Profitant du voyage du Premier ministre Thaksin Shinawatra aux Nations unies à New York, le commandant en chef de l'armée avait pris les rênes du pouvoir en Thaïlande, abrogé la constitution du pays et instauré la loi martiale.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.