Kofi Annan salue l&#39adoption par l&#39Assemblée générale d&#39une stratégie mondiale contre le terrorisme

8 septembre 2006

A la veille du 5e anniversaire des attentats du 11 septembre, le Secrétaire général de l&#39ONU s&#39est félicité aujourd&#39hui de l&#39adoption « historique » par l&#39Assemblée générale d&#39une stratégie mondiale contre le terrorisme, « un fléau inacceptable, quel qu&#39en soient les auteurs ou les mobiles ».

« L'adoption, aujourd'hui, par l'Assemblée générale d'une stratégie mondiale contre le terrorisme envoie le message clair que ce fléau est inacceptable, quel qu'en soient les auteurs ou les mobiles », indique un message transmis aujourd'hui par son porte-parole à New York.

Après un an de négociations, l'Assemblée générale a adopté aujourd'hui, pour la première fois dans l'histoire, une stratégie mondiale contre le terrorisme, surmontant de profondes divergences entre les Etats membres.

La résolution non contraignante, adoptée à l'unanimité par consensus, est un véritable plan concret pour une action tant au niveau local, que national et international, allant du renforcement des capacités de chaque Etat à prévenir et à combattre le terrorisme, au respect des droits de l'homme dans le combat contre le terrorisme.

Les 192 Etats membres s'engagent à prendre des mesures pour « traiter les problèmes qui sont à la source du terrorisme » et « empêcher et combattre le terrorisme ». Ils s'engagent également à prendre des mesures pour « accroître leur capacité de lutte contre le terrorisme et renforcer le rôle du système onusien dans ce domaine » et pour « assurer le respect des droits de l'homme et de l'Etat de droit en tant que fondement essentiel de cette lutte ».

Kofi Annan a félicité les États Membres « pour s'être mis d'accord sur un cadre stratégique général contre le terrorisme ».

« Ce faisant, ils ont décidé de prendre des mesures concrètes pour s'attaquer aux causes conduisant à un terrorisme tentaculaire ; pour prévenir et combattre le terrorisme sous toutes ses formes ; et pour renforcer la capacité individuelle et collective des États et des Nations Unies à cette fin, tout en garantissant la protection des droits de l'homme », ajoute le message.

« Le 5e anniversaire des attentats du 11 septembre 2001 est l'un des nombreux rappels des conséquences effroyables et injustifiables du terrorisme à travers le monde », rappelle le Secrétaire général.

Kofi Anna a exhorté tous les États Membres à mettre en ?uvre « tous les aspects de la stratégie.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.