Timor-Leste : l&#39ONU et les forces internationales à la recherche des évadés de Becora

30 août 2006

La police des Nations Unies et les forces internationales de sécurité déployées au Timor-Leste se sont lancées à la recherche des 57 prisonniers qui se sont évadés aujourd&#39hui de la prison de Becora, à l&#39est de la capitale timoraise, Dili.

« Les Nations Unies et les forces de sécurité internationales ont convenu de travailler en étroite collaboration et de coordonner leurs efforts afin de retrouver les prisonniers évadés », a assuré le Représentant spécial du Secrétaire général pour le pays, Sukehiro Hasegawa, dans un communiqué publié aujourd'hui à Dili.

Le commissaire de la police des Nations Unies, Antero Lopes, a souligné que la principale préoccupation dans les efforts menés était d'appréhender les prisonniers en menant des opérations intensives dans Dili et ses environs.

Il a également exhorté la population a communiqué toute information dont ils disposeraient concernant les évadés.

Parmi les prisonniers qui se sont échappés de la prison de Becora, dont la sécurité extérieure est assurée en partie par les forces internationales, figure le Major Alfredo Reinaldo.

Ancien combattant de la résistance contre l'Indonésie et ex-commandant de la police militaire, Alfredo Reinaldo a dirigé le mouvement des soldats contestataires impliqués dans les troubles des mois d'avril et de mai derniers, selon des information parues dans la presse.

Ces troubles avaient entraîné le déploiement dans le pays d'une Force multinationale, à laquelle contribuent l'Australie, la Nouvelle-Zélande, la Malaisie et le Portugal, ainsi que la décision du Conseil de sécurité de créer le 25 août dernier une nouvelle mission dans le pays, la MINUT (Mission intégrée des Nations Unies au Timor-Leste).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.