Inondations en Ethiopie : les Nations Unies débloquent 250 000 dollars

24 août 2006

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) va allouer 200 000 dollars de fonds d'urgence et le Bureau de coordination des affaires humanitaires (OCHA) 50 000 dollars afin de secourir les populations touchées par les inondations meurtrières en Ethiopie qui depuis la fin du mois de juillet ont entraîné le déplacement de milliers de personnes.

C'est aujourd'hui la région de Gambella dans l'ouest du pays qui subit à son tour des inondations, faisant deux morts et plus de 6 000 déplacés, indique OCHA dans un communiqué publié aujourd'hui dans la capitale Addis Abeba.

« Des agents gouvernementaux signalent que la rivière Baro a débordé et que les habitants ont été évacués en prévision d'une possible inondation », précise le communiqué.

« Cette rivière se remplit habituellement fin août début septembre mais cette fois, elle a commencé à déborder plus tôt que prévu, dès la mi-juin. Cela représente une menace pour la ville de Gambella même », avertit Nega Derib qui coordonne les opérations d'assistance du gouvernement.

La plupart des habitants qui le nécessitait ont été mis à l'abri mais il reste toujours certains villages auxquels les secours n'ont pu avoir accès ni évaluer les dégâts.

« Les routes et les ponts sont endommagés, nous tentons de rejoindre ces villages par bateau », ajoute Okelo Oawit, chef du comité de prévention et de préparation aux catastrophes naturelles de Gambella, préoccupé par les possibles développements de maladies, notamment de paludisme, dans les régions touchées.

De très fortes chutes de pluie depuis la fin du mois de juillet ont entraîné le débordement de la plupart des grandes rivières éthiopiennes, ce qui ne devrait pas cesser dans les jours qui viennent selon les prévisions météorologiques.

Dans la région de South Omo, les sauvetages par hélicoptère ont été interrompus, les populations encerclées par les eaux refusant de laisser leur bétail derrière eux.

Selon le bilan établi par OCHA, 620 personnes sont mortes dans ces inondations et 35 000 ont été déplacées.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.