Ethiopie : le bilan des inondations s'alourdit alors que les pluies se poursuivent

22 août 2006

Le Programme alimentaire mondial estime aujourd'hui que 118 000 personnes ont été affectées par les inondations dévastatrices qui durent depuis un mois et se poursuivent encore aujourd'hui, tandis que les morts et les disparus se comptent par centaines.

« Le nombre de déplacés, de sans abris et de sinistrés pourrait encore augmenter », avertit le PAM dans un communiqué publié à Addis Abeba.

« Dans tout le pays, le gouvernement et les organisations humanitaires, dont le PAM, ont lancé un course contre la montre afin de distribuer des vivres et de l'assistance aux personnes en souffrance », a assuré Abnezer Ngowi, Directeur du PAM en Ethiopie, soulignant qu'il s'agit d' « une course que nous devons remporter, tant il y a de vies en jeu ».

« C'est une crise à très large échelle », a-t-il insisté.

Le PAM et ses partenaires humanitaires ont fourni 37,5 tonnes de céréales, 1,1 tonnes d'huile végétale, 4 tonnes de graine ainsi que des boîtes de biscuits et des compléments alimentaires. L'assistance en produits alimentaires et non alimentaires a déjà été distribuée dans quatre localités où des survivants ont trouvé refuge.

La rivière Omo a débordé et inondé de grandes ®E9tendues de terre dans le sud ouest de l'Ethiopie, à 800 kilomètres au sud de la capitale, Addis Abeba. Des milliers de personnes sont bloquées et encerclées par les eaux dans des zones isolées de la vallée de cette rivière, après des inondations qui ont fait 300 morts.

Près de 250 personnes ont quant à elles trouvé la mort à Dire Dawa (cf communiqué du 09.08.06) selon un bilan provisoire qui ne tient pas compte des personnes disparues, et dans le nord de l'Ethiopie, 20 000 personnes auraient été touchées par des inondations dans la région d'Amhara.

« Nous avons besoin de fonds de toute urgence pour permettre aux organisations humanitaires de développer leur aide en matière de nutrition, de santé, d'hygiène et de logistique », a souligné Abnezer Ngowi.

Des soldats américains basés à Djibouti sont arrivés à Dire Dawa afin d'aider les services d'urgence gouvernementaux et humanitaires dans les opérations post-inondations. Le gouvernement éthiopien a appelé la communauté internationale à fournir d'urgence des hélicoptères et des bateaux à moteur.

Si les inondations sont relativement habituelles pendant la saison des pluies, qui dure des mois de juin à septembre en Ethiopie, le pays a connu cette année des pluies particulièrement intenses qui ont entraîné une montée des eaux critique dans de nombreuses régions du pays.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.