RDC : l'ONU appelle les deux candidats à l'élection présidentielle à se rencontrer

22 août 2006

Le représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU en République démocratique du Congo, William Lacy Swing, a appelé aujourd'hui depuis Kinshasa à une rencontre entre le président Joseph Kabila et le vice-président Jean-Pierre Bemba et à une "cessation immédiate" des affrontements entre les deux camps.

"Il est impératif que les affrontements cessent immédiatement et que les deux candidats à l'élection présidentielle se rencontrent de toute urgence pour le bien du processus démocratique et surtout pour la population congolaise qui à déjà trop souffert des conflits armés", a-t-il déclaré dans un communiqué publié par la Mission de l'Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUC).

William Lacy Swing a lancé cet appel avant de se rendre en fin de matinée à une réunion avec le président Kabila en compagnie des ambassadeurs membres du Comité international d'accompagnement de la transition (CIAT).

La MONUC indique que ses unités assurent la protection de Jean-Pierre Bemba grâce à un important dispositif de sécurité déployé autour de sa résidence dans la commune de Gombe, au centre de Kinshasa.

La MONUC et la Force européenne (EUFOR) se sont interposées entre les belligérants et appellent à un cessez-le-feu immédiat ainsi qu'au retrait des unités engagées dans les combats ».

« La communauté internationale, pour qui la priorité est de rétablir la paix et l'ordre dans la ville de Kinshasa, redouble d'efforts afin de trouver une issue politique à la crise actuelle et ce, dans l'intérêt supérieur de la nation congolaise », assure la MONUC dans son communiqué.

Des échanges de tirs à l'arme lourde ont éclaté lundi après-midi autour de la résidence de M. Bemba pendant qu'il y recevait les ambassadeurs membres du CIAT pour évoquer les affrontements survenus dimanche soir à Kinshasa et chercher une solution pour un retour au calme.

MM. Kabila et Bemba, arrivés en tête à l'issue du premier tour de l'élection présidentielle avec respectivement 44,81% et 20,03% des suffrages exprimés, doivent s'affronter au deuxième tour du scrutin le 29 octobre prochain.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.