Commémoration du 3ème anniversaire de l'attentat contre les Nations Unies à Bagdad

18 août 2006
Commémoration en l'honneur des victimes de l'attentat du 19 août 2003

Les agences des Nations Unies dans le monde ont observé aujourd'hui une minute de silence pour commémorer le troisième anniversaire de l'attentat à la bombe du 19 août 2003 contre le Bureau des Nations Unies à Bagdad, dans lequel Sergio Vieira de Mello et 21 de ses collaborateurs ont trouvé la mort.

« Trois ans après le jour le plus sombre de l'histoire des Nations Unies à Bagdad, nos coeurs restent lourds », a déclaré dans un message publié à New York le Secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan.

« L'Iraq, qui a vécu la période la plus meurtrière de ce conflit le mois dernier, avait besoin de gens comme Sergio et son équipe. D'autres ont maintenant pris leur place avec courage. Car le meilleur moyen d'honorer la mémoire de nos héros disparus, c'est de perpétuer leur héritage, de continuer leur travail en s'inspirant de leur exemple », a-t-il ajouté.

« Leur mort marque la fin de l'innocence pour les Nations Unies », a rappelé Kofi Annan, soulignant que l'attaque de Bagdad avait porté « un coup fatal à l'illusion que porter un casque bleu ou agiter un drapeau de l'ONU nous maintenait au-dessus de la bataille ».

« Ma première responsabilité en tant que Secrétaire général, c'est de m'assurer que la vie d'aucun des membres du personnel n'est mise en danger pour rien ou par imprudence », a-t-il ajouté.

Kofi Annan a enfin fait part de sa conviction que « s'ils étaient à nos côtés aujourd'hui, nos collègues assassinés seraient immensément fiers de constater que malgré les dangers les difficultés et une douleur presque insupportable, notre travail pour la paix continue, résolu et intact, que ce soit au Liban, au Darfour, au Timor Leste, en Haïti ou en Iraq ».

« C'est là notre réponse à leur disparition. C'est là l'hommage vivant que nous rendons à nos amis tombés dans ce combat », a-t-il conclu.

La minute de silence en mémoire des victimes de cet attentat a été observée dans les bureaux des Nations Unies à Addis Abeba, Bangkok, Genève, Nairobi, New York, Santiago et Vienne.

Voir la page consacrée aux

commémorations sur le site de l’ONU

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.