PAM : menace de réduction des rations alimentaires au Darfour

16 août 2006

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a prévenu aujourd'hui qu'il risquait de devoir réduire les rations alimentaires à six millions de Soudanais au Darfour en raison du manque de fonds.

« Les rations alimentaires risquent d'être réduites d'ici au mois d'octobre parce que les stocks diminuent, ce qui forcera l'agence à instaurer un régime plus pauvre en calories, en-dessous des 2.100 kilocalories minimum par jour », indique un communiqué du PAM publié aujourd'hui à Khartoum, capitale du Soudan.

Le PAM avait déjà été forcé de réduire les rations de 50% en mai dernier, mais de nouvelles donations au mois de juin avaient permis de revenir à 84% des rations de base par jour (dépêche du 28.04.06).

La crise actuelle est imputable en premier lieu à un manque de fonds. Le PAM a besoin d'environ 350 millions de dollars pour pouvoir stocker l'équivalent de quatre mois de nourriture sur place.

Ce prépositionnement est nécessaire en prévision de la saison des pluies de l'année prochaine. On sait en effet que certaines régions seront isolées par les pluies qui rendront les routes inaccessibles.

« Dans la mesure où il faut six mois pour que les donations soient converties en nourriture et transportées aux populations dans le besoin, le PAM a besoin de l'argent tout de suite », insiste le communiqué. A défaut, le PAM devra procéder à des livraisons par avion qui seront aussi bien plus onéreuses.

« Au rythme actuel de la consommation, le PAM manquera de nourriture d'ici au mois de janvier, ce qui représentera une catastrophe humanitaire ».

Mais le PAM blâme aussi la détérioration de la situation sécuritaire sur le terrain, qui entrave l'accès des convois et rend la livraison de nourriture de plus en plus dangereuse (dépêche du 7.08.06).

« En juillet, le PAM a été dans l'incapacité d'atteindre plus de 470.000 personnes au Darfour – une aggravation par rapport aux 290.000 personnes du mois de juin ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.