Le Conseil de Sécurité appelle à intensifier la coopération avec Interpol

8 août 2006

Le Conseil de sécurité a adopté aujourd'hui une résolution qui demande l'intensification de la coopération entre l'Organisation des Nations Unies et Interpol.

La résolution 1699 (2006) adoptée à l'unanimité salue « le rôle constructif qu'a joué Interpol en aidant le Comité 1267 à s'acquitter de son mandat ».

Il s'agit du Comité créé pour lister et lutter contre les individus et les organisations apparentées à Al Qaeda et aux Talibans.

Le Conseil estime aussi qu'une coopération renforcée « permettrait de donner aux Comités des sanctions créés par le Conseil les moyens de s'acquitter plus efficacement de leur mandat ».

En outre, elle offrirait aux États Membres de meilleurs moyens pour appliquer les mesures adoptées par le Conseil et surveillées par les Comités, ainsi que les mesures analogues que le Conseil pourrait adopter à l'avenir, comme le gel des avoirs, l'interdiction de voyage et l'embargo sur les armes.

Le Conseil de sécurité prie donc le Secrétaire général de prendre des dispositions en ce sens et « encourage les États Membres à utiliser les outils offerts par Interpol, en particulier le système mondial de communication policière I-24/7 » pour renforcer l'application de ces mesures.

Il souligne également que les sanctions imposées par le Conseil de sécurité sont souvent appliquées sous l'empire du droit interne, y compris le droit pénal, et qu'une coopération accrue entre l'Organisation des Nations Unies et Interpol renforcerait l'application de ces lois par les États.

Enfin, le Conseil de sécurité insiste dans cette résolution sur l'obligation faite à tous les États Membres d'appliquer intégralement les mesures contraignantes qu'il adopte.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.