RDC : le Conseil de sécurité appelle les Congolais à rester calmes et mobilisés

3 août 2006

Le Conseil de sécurité a demandé aujourd’hui à New York à tous les acteurs politiques congolais de s’abstenir de faire des déclarations provocatrices et de continuer d’œuvrer pour que le processus électoral se poursuive d’une manière libre, transparente et pacifique.

Dans une déclaration prononcée par son président pour le mois d’août, le Représentant permanent du Ghana, Nana Effah-Apenteng, le Conseil de sécurité a rendu hommage aux citoyens de la République démocratique du Congo pour avoir pris part « en très grand nombre, librement et paisiblement, à des élections démocratiques, historiques pour leur nation », et appelé les Congolais « à accueillir les résultats avec le même civisme, et à demeurer mobilisés pour les prochains scrutins, afin de mener à bien le processus démocratique ».

Notant que la campagne électorale et les opérations de vote se sont dans l’ensemble déroulées dans le calme, il déplore néanmoins les incidents survenus ces jours derniers à Kinshasa, à Mbuji Mayi et à Mwéka.

Le Conseil de sécurité souligne que « ces élections marqueront l’achèvement d’une longue période régie par des institutions de transition, et l’avènement d’un régime démocratique.Ceux qui vont être appelés à diriger le pays vont avoir l’importante responsabilité d’ancrer sur le long terme le rétablissement de la paix et de la stabilité, la réconciliation nationale et l’instauration d’un État de droit en RDC ».

Il exprime sa gratitude à la Commission électorale indépendante, au Comité des sages et à la Mission des Nations unies sur place, la Mission de l’Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUC), ainsi qu’à tous les partenaires internationaux de la RDC qui ont apporté leur soutien au processus électoral, notamment ses partenaires africains, et en particulier l’Afrique du Sud, ainsi qu’à l’Union européenne.

Le chef de la MONUC, William Lacy Swing, a salué hier la tenue des élections dans le pays, appelant aussi les médias et les candidats à « résister à la tentation de proclamer unilatéralement et précipitamment sa victoire » (Sur le message du Secrétaire général, dépêche du 31.07.06).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.