Haïti : la MINUSTAH renforce sa présence afin de prévenir la montée de la violence

14 juillet 2006

Trois Casques bleus ont été blessés aujourd'hui à Cité Soleil alors que la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) renforce sa présence dans les rues pour empêcher les violences à l'approche de l'anniversaire de l'ex-président Jean-Bertrand Aristide.

« Deux Casques bleus brésiliens ont été touchés par des tirs alors qu'ils menaient une patrouille le long d'une avenue principale. Le troisième a été touché hier à un poste de contrôle», indique la MINUSTAH dans un communiqué publié aujourd'hui à Port-au-Prince.

Selon la Mission, des échanges de tirs ont eu lieu à nouveau aujourd'hui dans la banlieue de Cité militaire.

Plus de vingt personnes ont perdu la vie récemment lors de violences en Haïti.

Le 8 juillet, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en Haïti et Chef de la MINUSTAH, Edmond Mulet, et le représentant de l'UNICEF en Haïti, Adriano Gonzalez-Regueral, avaient exprimé leur « indignation vis-à-vis de la violence à l'égard des enfants et de leurs familles ».

« La dégradation des conditions de sécurité en particulier dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince fait l'objet de grande inquiétude », indiquait la MINUSTAH qui soulignait que les actes de violences commis dans les quartiers de Grand-Ravine et de Martissant avaient causé la mort de plus de vingt personnes, parmi lesquels des enfants.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.