Nucléaire : Kofi Annan presse l'Iran d'apporter une réponse rapide à l'offre des six

28 juin 2006

Le Secrétaire général qui s'est entretenu avec le ministre des Affaires étrangères iranien, Manouchehr Mottaki, a de nouveau demandé à l'Iran de ne pas tarder à apporter une réponse à l'offre faite par les membres permanents du Conseil de sécurité et l'Allemagne sur le développement de son programme nucléaire.

Kofi Annan « s'attend à ce que les négociations techniques en cours continuent entre les parties », indique un compte rendu, transmis par son porte-parole, de l'entretien entre les deux hommes, hier au siège de l'ONU à New York.

Le Secrétaire général avait déjà demandé à l'Iran d'apporter une réponse à l'offre des cinq membres permanents du Conseil de sécurité et de l'Allemagne, lors d'une précédente rencontre jeudi dernier à Genève avec le ministre iranien (dépêche du 22.06.06).

« Je pense que l'Iran est en train d'examiner cette offre très sérieusement (...) et j'espère qu'elle y apportera bientôt une réponse suffisante », avait-t-il déclaré, lors d'une conférence de presse donnée à la suite de cet entretien.

S'adressant à la presse hier à New York avant cette nouvelle rencontre, Kofi Annan a rappelé qu'il ne pensait pas que les Iraniens donneraient une réponse avant le prochain sommet du G-8, prévu en juillet à Saint-Pétersbourg.

Il a espéré en revanche que l'Iran apporterait une réponse avant la mi-août.

Les propositions formulées par les six sont destinées à encourager l'Iran à cesser l'enrichissement de l'uranium.

L'Iran avait annoncé en janvier dernier la reprise d'une partie de ses activités liées à l'enrichissement de l'uranium, affirmant qu'elles étaient entreprises uniquement à des fins pacifiques.

Mais la communauté internationale craint que le développement du programme nucléaire iranien poursuive des objectifs militaires.

Au cours de leur entretien, le Secrétaire général et Manouchehr Mottaki ont également échangé leurs points de vue sur des questions régionales et notamment la situation en Iraq et en Afghanistan.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.