Nucléaire : l'Iran examine "très sérieusement" l'offre de négociations, affirme Kofi Annan

22 juin 2006

Après une rencontre aujourd'hui à Genève avec le ministre des Affaires étrangères iranien, le Secrétaire général a affirmé que l'Iran examinait « très sérieusement » l'offre sur son programme nucléaire, faite par les membres permanents du Conseil de sécurité, et qu'elle viendrait à la table des négociations « sans conditions préalables ».

« Je pense que l'Iran est en train d'examiner cette offre très sérieusement (...) et j'espère qu'elle y apportera bientôt une réponse suffisante », a déclaré le Secrétaire général lors d'une conférence de presse donnée aujourd'hui à Genève, après une rencontre avec Manouchehr Motaki, ministre des Affaires étrangères iranien.

Le Secrétaire général a précisé qu'il ne pensait pas que l'Iran donnerait une réponse avant le prochain sommet du G-8, en juillet à Saint-Pétersbourg. « Je m'attends à ce qu'elle donne une réponse plutôt après cette réunion », a-t-il précisé.

Répondant à la question de savoir si l'Iran était prête à stopper l'enrichissement de l'uranium, Kofi Annan a affirmé que les Iraniens pensaient venir « à la table des négociations sans conditions préalables et que tout pourra être discuté ».

« Nous avons vu un changement radical lorsque les Etats-Unis ont indiqué qu'ils seraient prêts à rejoindre les pourparlers une fois la question de l'uranium et de son enrichissement résolue », a encore répondu le Secrétaire général sur l'implication des Etats-Unis dans le dialogue avec Téhéran pour trouver une solution diplomatique à la crise nucléaire.

« L'Iran maintient que son programme nucléaire ne poursuit que des buts pacifiques », a ajouté Kofi Annan, indiquant qu'il avait rappelé à Manouchehr Motaki qu'il était dans l'intérêt de son pays « d'en convaincre la communauté internationale et de coopérer pleinement avec l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.