Le Conseil de sécurité recommande à l'Assemblée générale d'admettre le Monténégro

22 juin 2006

Dans la résolution 1681 adoptée aujourd'hui sans mise aux voix, le Conseil de sécurité a recommandé à l'Assemblée générale d'admettre la nouvelle République du Monténégro en tant que Membre de l'ONU, suite à la demande du président Filip Vujanović.

« Le Conseil de sécurité a décidé de recommander à l'Assemblée générale d'admettre la République du Monténégro en qualité de Membre de l'ONU, suite à l'adoption sans mise aux voix de la résolution, contenue dans le paragraphe 3 du rapport du Comité sur l'admission de nouveaux membres », indique un communiqué publié aujourd'hui à New York.

Le Conseil a noté « avec une profonde satisfaction » que le Monténégro s'est engagé « à soutenir les buts et les principes consacrés dans la Charte des Nations Unies et à s'acquitter des obligations que celle-ci prévoit ».

Il avait décidé hier de transmettre au Comité d'admission de nouveaux membres de l'ONU la demande d'admission du Monténégro.

« Dans la lettre qu'il a adressée au Secrétaire général de l'ONU, le président de la République du Monténégro, Filip Vujanović, a rappelé qu'à l'issue du référendum qui s'est tenu le 21 mai dernier, son pays s'est détaché de 'L'Union étatique de Serbie-et-Monténégro' », indique un communiqué publié hier.

Le président monténégrin a joint à sa lettre une déclaration solennelle par laquelle « la République du Monténégro accepte les obligations imposées par la Charte des Nations Unies et s'engage solennellement à les assumer ».

Selon les informations parues dans la presse, la Serbie et le Monténégro ont signé aujourd'hui un protocole établissant les liens diplomatiques entre les deux républiques, s'engageant à maintenir des relations privilégiées.

La Serbie a reconnu l'indépendance du Monténégro le 15 juin, soit 12 jours après la proclamation de l'indépendance.

Le Monténégro a proclamé son indépendance le 3 juin, après un référendum organisé le 21 mai qui a vu 55,5% des électeurs apporter leur soutien à la séparation d'avec la Serbie.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.