Kofi Annan préoccupé par la mort d'étudiants en Guinée

13 juin 2006

Le Secrétaire général a appris avec une grande préoccupation la mort d'une dizaine d'élèves lors d'une manifestation hier en Guinée, a annoncé aujourd'hui son porte-parole.

« Il souligne la nécessité de régler tout différend par la voix de la non-violence, et lance un appel aux autorités à faire preuve de retenue. Il lance également un appel à toutes les couches sociales et politiques du pays à poursuivre un dialogue constructif afin de résoudre les défis auxquels le pays est confronté », indique un message transmis à New York.

Kofi Annan a exprimé ses sincères condoléances aux familles des victimes.

Selon les informations parues dans la presse, la police a tiré à balles réelles alors que certains manifestants chantaient des slogans anti-gouvernementaux. Les étudiants manifestaient contre une grève qui a conduit à la suspension de leurs examens.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.