RDC : une délégation du Conseil de sécurité à Kinshasa

12 juin 2006

Menée par le Représentant de la France auprès des Nations Unies, Jean Marc de La Sablière, une délégation du Conseil de sécurité est en visite à Kinshasa, en République démocratique du Congo (RDC), où elle s'est entretenue aujourd'hui avec le président du pays, Joseph Kabila.

Le Conseil de sécurité a ensuite eu des entretiens séparés avec les quatre vice-présidents du pays, ainsi qu'avec la Commission conjointe sur la sécurité, composée de représentants de la police et de l'armée congolaises et de la Mission des Nations Unies en RDC (MONUC), a indiqué aujourd'hui le porte-parole adjoint du Secrétaire général, lors du point de presse quotidien au siège de l'ONU à New York.

Hier, la délégation a rencontré des responsables de la Commission électorale indépendante et des médias ainsi que des parlementaires, a encore informé le porte-parole.

A cette occasion, les membres du Conseil ont été informés de l'avancée des préparatifs du scrutin prévus le 30 juillet, ainsi que des questions relatives à l'accès équitable des candidats aux médias et de l'ouverture des bureaux de vote, a-t-il rapporté.

« Ils ont également noté le ton virulent pris récemment par la campagne électorale », a-t-il ajouté.

Jean-Marc de La Sablière était l'invité aujourd'hui de Radio Okapi, la station de la MONUC.

Il s'agit de la 7e mission du Conseil de sécurité en RDC depuis la création de la MONUC, l'opération de maintien de la paix des Nations Unies la plus importante, avec près de 17 500 personnels en uniformes.

La transition du pays, entamée en 2003 après cinq années de conflits, est entrée dans la dernière ligne droite avec le premier tour de l'élection présidentielle fixé au 30 juillet. Quelque 25,5 millions d'électeurs ont été enregistrés, 33 candidats se présenteront aux élections présidentielles et près de 9 000 aux élections législatives.

« Saluer les importants progrès qui ont été réalisés depuis la dernière mission du Conseil avec notamment l'adoption de la nouvelle constitution (promulguée le 18 février dernier), le vote de la loi électorale (8 mars), l'établissement du calendrier électoral (annoncé le 1er mai), la publication des candidatures aux élections présidentielle et législatives », sera le premier message du Conseil de sécurité, avait indiqué le Représentant de la France avant son départ.

« Le Conseil demandera à ce que les élections soient libres, ouvertes à tous, transparentes, pacifiques. Il demandera aussi à ce que l'accès aux médias soit libre et équitable. Il demandera à ce que, comme dans tout processus démocratique, le contrôle par le juge des élections soit impartial », avait ajouté l'ambassadeur.

Le Conseil de sécurité qui vient d'effectuer une visite au Soudan terminera sa visite en RDC demain (dépêche du 26.05.06 et dépêche du 09.06.06).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.