ONUSIDA : l'épidémie du sida ralentit à l'échelle mondiale

30 mai 2006

Selon le nouveau rapport de l'agence des Nations Unies pour la lutte contre le sida publié aujourd'hui, l'épidémie ralentit à l'échelle mondiale, bien que certains pays et certaines régions connaissent une recrudescence des nouvelles infections.

Selon les nouvelles données présentées aujourd'hui dans le Rapport 2006 sur l'épidémie mondiale de SIDA, 38,6 millions de personnes vivent actuellement avec le VIH dans le monde.

Quelque 4,1 millions de personnes ont contracté une infection par le VIH et 2,8 millions de personnes sont mortes de maladies associées au SIDA en 2005, souligne un communiqué du Programme commun des Nations Unies sur le VIH/SIDA (ONUSIDA), publié à New York pour annoncer le lancement du rapport.

Le rapport montre aussi d'importants progrès réalisés dans la lutte contre le sida, notamment une augmentation du financement et de l'accès au traitement.

Il montre aussi une baisse de la prévalence du VIH parmi les jeunes au cours des cinq dernières années dans certains pays.

Pourtant, le SIDA reste une menace exceptionnelle et bien des défis restent à relever, déplore l'ONUSIDA. Dans certains pays, on observe de grandes insuffisances dans le domaine des traitements mais aussi dans le domaine de la prévention.

« Les résultats encourageants enregistrés dans la prévention et le traitement du VIH indiquent que la réponse apportée au SIDA obtient un retour sur investissement qui s'améliore », a déclaré aujourd'hui Peter Piot, directeur de l'ONUSIDA, lors d'une conférence de presse donnée au siège de l'ONU à New York.

« Nous atteignons maintenant une phase critique dans l'amélioration du financement, le leadership politique et les résultats sur le terrain [...]. Les mesures que nous prendrons désormais sont particulièrement importantes, car nous savons, avec toujours plus de certitude, où et comment le VIH se déplace et comment ralentir l'épidémie et réduire son impact », a affirmé le directeur.

imageRetransmission de la conférence de presse [35mins]

Le nouveau rapport est publié à la veille d'un sommet sur le sida qui réunira du 31 mai au 2 juin à New York un grand nombre de chefs d'Etat et de ministres. L'objectif de cette réunion de haut niveau est d'examiner les progrès réalisés par la communauté internationale depuis les engagements pris en 2001 et d'adopter une nouvelle déclaration politique.

Les traitements contre le SIDA n'atteignent qu'un enfant sur vingt, avait déploré le Fonds des Nations Unies pour l'enfance dans un rapport publié vendredi en collaboration le Mouvement mondial en faveur des enfants (dépêche du 26.05.06).

A l'occasion de son 10e anniversaire l'ONUSIDA avait lancé récemment une nouvelle campagne intitulée « Quatre pour tous », en référence aux quatre piliers d'une réponse globale à la pandémie : prévention, traitement, soin et soutien personnel à tous ceux qui en ont besoin (dépêche du 15.05.06).

Plus de 25 millions de personnes dans le monde sont mortes de maladies liées au SIDA, depuis l'apparition de l'épidémie en 1981, avait annoncé l'ONUSIDA dans son dernier rapport sur l'épidémie publié en novembre (dépêche du 21.09.06).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.