L'Instance sur les questions autochtones demande l'adoption par l'Assemblée générale de son projet de déclaration

30 mai 2006

L'Instance permanente sur les questions autochtones des Nations Unies a achevé vendredi les travaux de sa 5e session, recommandant l'adoption par l'Assemblée générale, au cours de sa 61e session, de son projet de déclaration qui vise notamment à protéger les peuples indigènes contre l'ethnocide ou le génocide culturel.

« Le projet de déclaration réaffirme le droit des peuples autochtones à jouir pleinement et effectivement de l'ensemble des droits de l'homme et des libertés fondamentales reconnus par la Charte des Nations Unies, la Déclaration universelle des droits de l'homme et le droit international relatif aux droits de l'homme », indique un communiqué publié vendredi, après la clôture des travaux de la 5e session de l'Instance permanente sur les questions autochtones des Nations Unies ((UNPFII) .

« Ce projet de texte affirme également le droit des peuples autochtones, à titre collectif et individuel, d'être protégés contre l'ethnocide ou le génocide culturel », souligne le communiqué.

« Il est aussi notamment question de la protection des terres et des territoires autochtones. Le texte spécifie qu'il ne peut y avoir de réinstallation qu'avec le consentement, exprimé librement et en toute connaissance de cause, des peuples autochtones concernés et après accord sur une indemnisation juste et équitable et, si possible, avec possibilité de retour », ajoute le communiqué.

« L'Instance a aussi recommandé que les questions autochtones soient en permanence inscrites à l'ordre du jour du Conseil des droits de l'homme », précise encore le communiqué.

Bien qu'il s'agisse d'un texte intergouvernemental, les discussions sur le projet de déclaration ont réuni délégations gouvernementales et organisations de peuples autochtones sur un pied d'égalité.

La recommandation de l'Instance permanente sera transmise au Conseil économique et social.

L'élaboration de ce texte a commencé en 1994. Les travaux de la 5e session ont débuté le 15 mai.

Précédente dépêche sur les question autochtones et précédent communiqué.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.