Journée mondiale de l'information : le Secrétaire général appelle à créer une "culture mondiale de la cybersécurité"

17 mai 2006

« Dans un monde dont les différents éléments sont de plus en plus interdépendants et reliés en réseaux, il est devenu impératif de mettre les systèmes et les infrastructures essentiels à l'abris des attaques des cybercriminels », a déclaré aujourd'hui le Secrétaire général, à l'occasion de la Journée mondiale de la société de l'information.

Cette journée, célébrée le 17 mai en vertu d'une décision prise au sommet mondial sur la société de l'information, qui s'est tenu à Genève en 2003 et à Tunis en 2005, a cette année pour thème « la promotion de la cybersécurité à l'échelle mondiale ».

Voir la page consacrée à la Journée mondiale de la société de l'information sur le site de l'ONU

Parallèlement, a dit Kofi Annan dans un message publié à New York, il est devenu impératif « de montrer que les transactions effectuées en ligne sont sûres afin de promouvoir les échanges, le commerce, la banque en ligne, la télémédecine, la cyberadministration et toute une série d'autres applications ».

« Comme tout cela dépend de ce que fait chaque pays, chaque entreprise et chaque personne, il nous faut créer une culture mondiale de la cybersécurité ».

« J'engage donc vivement tous les États Membres et tous les autres intéressés à participer à l'effort de sensibilisation et à créer un réseau international d'initiatives et de contre-mesures informatiques propres à renforcer la sécurité et à créer un climat de confiance. La croissance et le développement économiques en dépendent, surtout dans les pays en développement », indique le message.

« En cette première Journée mondiale de la société de l'information, prenons l'engagement d'aider ceux qui en sont exclus à s'intégrer dans le cyberespace, et d'édifier une société de l'information libre et sûre qui stimule le développement partout dans le monde », a conclu Kofi Annan.

Le Secrétaire général a par ailleurs nommé aujourd'hui les membres d'un Groupe consultatif pour l'organisation d'un Forum sur la gouvernance de l'Internet, un nouveau forum de dialogue multilatéral sur ce thème.

« Ce Groupe est formé de 46 membres venus de toutes les régions du monde et issus de gouvernements, du secteur privé et de la société civile, notamment des communautés universitaires et techniques », indique un communiqué publié aujourd'hui à New York.

Il est présidé par Nitin Desai, le Conseiller spécial du Secrétaire général pour le Sommet mondial sur la société de l'information, qui devrait également nommer des conseillers spéciaux afin de l'assister.

Le Groupe consultatif se réunira les 22 et 23 mai prochains à Genève après une consultation ouverte le 19, également à Genève. Sa tâche principale est de préparer un agenda et un programme pour la première session du Forum sur la gouvernance de l'Internet qui devrait avoir lieu à Athènes du 30 octobre au 2 novembre.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.