Soudan : Jan Pronk exhorte les rebelles du Darfour à mettre fin aux attaques

28 avril 2006

Le Représentant du Secrétaire général pour le Soudan, Jan Pronk, a exhorté aujourd'hui les rebelles du Darfour à mettre fin aux attaques perpétrées contre les travailleurs humanitaires, sous peine de suspendre les efforts de secours sur le terrain jusqu'au rétablissement de conditions de sécurité acceptables.

Selon un communiqué de la Mission des Nations Unies au Soudan (UNMIS) publié aujourd'hui à Khartoum, des membres d'organisations non gouvernementales et d'institutions des Nations Unies opérant dans la région du nord Darfour ont été la cible d'attaques continues et de harcèlement par des groupes armés.

Plusieurs informations indiquent que nombre de ces attaques ont été commises par les factions de l'Armée de libération du Soudan (SLA), indique le communiqué.

Des vols à main armée et des détournements de véhicules ont mis en danger les travailleurs humanitaires qui prêtent assistance à plus de 450 000 personnes vulnérables dans la région, affirme l'UNMIS.

Jan Pronk fait savoir que si ces actes ne cessent pas immédiatement, les Nations Unies et leurs partenaires seront contraints de suspendre leurs efforts de secours sur place jusqu'au rétablissement de conditions de sécurité acceptables.

Les rebelles du Darfour - Armée de libération du Soudan (SLA) et Mouvement pour la justice et l'égalité (MJE) - réclament plus d'autonomie et demandent un partage plus équitable des ressources du pays, notamment pétrolières.

Le conflit qui a démarré en février 2003 a déjà provoqué la mort de 400.000 civils et le déplacement de plus de deux millions de personnes.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.