FMI/Banque mondiale : allègement de la dette et énergie propre au centre des réunions de printemps

19 avril 2006

L'allègement de la dette des pays les plus pauvres, les moyens de financer une énergie propre dans les pays en développement et le rôle joué par la gouvernance pour réaliser ces objectifs figurent à l'ordre du jour des réunions de printemps du Fond monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale ce week-end - 22 et 23 avril - à Washington.

D'une moindre ampleur que les Assemblées annuelles qui ont lieu à l'automne, les réunions de printemps sont l'occasion pour les membres des Conseils des gouverneurs du FMI et de la Banque mondiale de se retrouver une première fois en cours d'année, rappelle un communiqué publié aujourd'hui.

Les Conseils sont composés de représentants - ayant généralement rang de ministre des finances ou du développement - des 184 pays membres des deux institutions.

Plus de 250 organisations et personnes représentant la société civile se sont inscrites pour ces Réunions de printemps 2006, précise le communiqué.

Les délégués seront saisis du « Rapport de suivi mondial 2006 » qui évalue les progrès réalisés pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), tels que réduire de moitié l'extrême pauvreté et la faim dans le monde d'ici à 2015.

Le rapport qui sera rendu public demain appelle à des ressources supplémentaires pour aider les pays en développement à combattre la corruption et à améliorer la gouvernance.

Les conseils des gouverneurs se pencheront également sur le rapport intitulé « Énergie propre et développement : vers un cadre d'investissement » qui traite de la nécessité d'intensifier les investissements en matière d'énergie propre pour permettre aux pays en développement de répondre d'une manière écologiquement viable aux besoins énergétiques mis en jeu par la croissance et la lutte contre la pauvreté.

Ce second rapport sera public dimanche prochain.

Un troisième rapport sur l'allègement de la dette - « Initiative en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE) : liste limitative des pays susceptibles de bénéficier de l'Initiative » - sera étudié.

Les réunions donneront lieu à des échanges de vues sur la mise en œuvre de l'Initiative d'allègement de la dette multilatérale, qui conjugue un allègement de la dette et un surcroît de financement. La Banque a pris les mesures voulues pour être en mesure d'annuler la dette de 17 PPTE à partir du 1er juillet prochain, indique le communiqué.

La Banque mondiale informe par ailleurs que les Assemblées annuelles se tiendront cette année les 19 et 20 septembre à Singapour.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.